Périple : J11, La Panacée à Montpellier

Visite du centre historique de Montpellier, puis passage devant la faculté de médecine (première de France), ensuite, à deux pas, devant l’ENSAD et, pour finir, visite de la Panacée.

La Panacée, centre de culture contemporaine, lieu découvert à travers trois expositions : Textopoly, téléphone, Roberto Martinez. Et un intérêt porté à ce lieu du fait de ses intentions : (extraits du site)

« La Panacée va privilégier le travail autour de trois grandes disciplines et de leurs interactions :

  • Arts visuels : photographie, art vidéo, arts plastiques, cinéma, design, BD, graphisme…
  • Numérique : techniques de communication numérique, réseaux sociaux, blogs…
  • Nouvelles écritures : twitter, blog, SMS, facebook…) .

Elle se propose donc d’explorer et de présenter les recherches artistiques qui ont en commun d’interroger nos perceptions d’un monde en mutation :

  • Les environnements technologiques et la manière dont elles transforment les pratiques artistiques et nos manières de percevoir et de penser.
  • Les mutations des matérialités de l’écrit. L’enjeu est d’accompagner des projets d’écriture sur les nouveaux supports de l’écrit favorisant le croisement entre auteurs et artistes de différentes disciplines.
  • L’interrogation du système des arts. Dans le cadre des expositions monographiques ou collectives, La Panacée fera appel à des artistes et commissaires français et étrangers qui interrogent de manière critique le système des arts : notion d’auteur et de propriété, notion d’exposition et de visite…
  • L’ouverture à des scènes artistiques d’ailleurs, en pleine effervescence, pour créer sur une base de coopération décentralisée des liens entre artistes étrangers et artistes du territoire. »

L’auteure hétéroclite en profite pour faire une photo pour #leséponges

Publié par

admin_aus

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *