Livre lu : trois guinées, Virginia Woolf

Présentation des éditions publie.net : « C’est la fin de six années de tâtonnements », écrit Virginia Woolf dans son Journal en juin 1938, « d’efforts, de beaucoup d’angoisses, de quelques extases. » Trois ans avant son suicide, dix ans après l’écriture d’Une pièce à soi, paraît Trois guinées, qui prolonge la réflexion entamée précédemment sur la place accordée aux femmes dans la société et dans la sphère intellectuelle, l’équilibre entre les sexes, la domination masculine.

97823717102529782814596641

 

Souvenirs d’il y a très très longtemps. La couverture était bleue (dans ma mémoire, mais impossible vérification car absence des ouvrages dans la bibliothèque) et le papier plutôt épais. Souvenirs aussi de l’étonnement à lecture des Vagues, texte si loin des obligations lycéennes.

 

Publié par

admin_aus

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *