Ecrire à ciel ouvert

Ouverture du blog en octobre 2013. Et puis toujours rien en mai 2014. Sera-t-il un chantier à ciel ouvert, expression que j’ai cru lire chez François Bon (tiers livre) ? Je ne retrouve plus la référence et il faut bien commencer. Sans doute l’envie. Pourquoi ? Pour qui ?

Aussi un doute sur le titre car il me semble que le blog est avant tout histoire d’auteur-e et que son nom (autant que sa ligne esthétique) signe les intentions de l’auteur-e, ainsi par exemple pour :  au bord des mondes d’Isabelle Pariente-Butterlin, déboîtements de Christophe Grossi & invités, Liminaire de Pierre Ménard, Fenêtres open space d’Anne Savelli. En fait, je déteste choisir un titre qui simplifie : comment condenser en quelques mots sans tomber dans l’illustratif ou le descriptif ?
Et l’impression aussi que ce doute m’empêche de commencer à écrire sur le blog. Et s’il suffisait d’évoquer la possibilité d’un changement de titre, voire de création d’un nouveau blog si celui-ci ne me convenait plus ?

Et sinon, je ne sais toujours pas ce que je vais écrire.

Publié par

admin_aus

This information box about the author only appears if the author has biographical information. Otherwise there is not author box shown. Follow YOOtheme on Twitter or read the blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *