Les textes dans l’exposition

Posté sur linkedin l’article Faut-il lire les textes d’exposition ? de Daniel Jacobi, à propos de la place des textes dans l’exposition.

En introduction « l’écrit joue un rôle primordial dans la conception et l’appropriation du discours d’exposition » ; il remplit les trois fonctions de  » signaler (créer une signalétique), étiqueter (apposer des étiquettes ou cartels), commenter (ajouter des panneaux) « . Cet article présente le mérite (rare) d’expliquer en quoi le rôle du rédacteur-trice de textes d’exposition est fondamental.

« Qu’attendons-nous des expositions ? », un atelier-colloque EnsadLab

Présentation par le groupe de recherche EnsadLab Displays : Versions est un premier atelier-colloque international de pratique, discussion et critique pour expérimenter et discuter des formes d’exposition, du 5 au 16 septembre à la Maison Populaire de Montreuil.
Photographie : Thierry Fournier & Laura Gozlan

Venue participer aux deux journées ouvertes de discussion publique pour échanger avec les participant·e·s sur la question « Qu’attendons-nous des expositions ? », notamment dans le contexte des cultures post-numériques ?

Ces rencontres font suite à un article publié dans la revue en ligne Proteus Recherche par l’exposition et condition post-numérique par Thierry Fournier, J. Emil Sennewald et Pauline Gourlet. Une publication des actes du colloque est prévue pour janvier 2017.
Continuer la lecture de « Qu’attendons-nous des expositions ? », un atelier-colloque EnsadLab

La culture en réseau, la culture du réseau

Rencontre organisée par le réseau News tank culture sur le thème « L’Innovation dans le pilotage de la Culture », le mardi 6 septembre à l’Université Paris-Dauphine.

Après avoir exploré de nombreux réseaux professionnels, aucun trouvé dédié à la Culture jusqu’à la création de News tank culture. D’où une curiosité… A quelques mois des présidentielles, que dit le réseau de la place de la Culture ?

Photographie : Norlando Pobre, Flickr

Klee à Beaubourg

Présentation du Centre Pompidou : l’exposition Paul Klee, L’ironie à l’œuvre se déploie en sept sections thématiques qui mettent en lumière chaque étape de l’évolution artistique de Paul Klee : les débuts satiriques ; Cubisme ; Théâtre mécanique (à l’unisson avec Dada et le surréalisme) ; Constructivisme (les années au Bauhaus de Dessau) ; Regards en arrière (les années 1930) ; Picasso (la réception par Klee après la rétrospective de Picasso à Zurich en 1932) ; Années de crise (entre la politique nazie, la guerre et la maladie).

Un plaisir de voir/revoir les œuvres et de se replonger dans l’humour du peintre. Par contre, le parcours d’exposition très classique (de salle en salle) n’engage pas à une mémorisation des toiles. A se demander comment l’expérience de visite inclut une expérience de l’espace d’exposition ?

Pour aller plus loin dans la trajectoire du peintre, se souvenir du journal de ses débuts (jusqu’en 1917), publié en 1957 (dix-sept ans après sa mort) :

Journal de la vie du peintre jusqu'en 1917, publié en 1957

Photographie : © Berne, Zentrum Paul Klee © Domaine public

Paulin à Beaubourg

Présentation du Centre Pompidou : Designer, architecte d’intérieur, créateur, Pierre Paulin sculpte l’espace, l’aménage, le « paysage ». Ses environnements, ses meubles, ses objets industriels, se mettent au service du corps. Avec plus de soixante-dix pièces de mobilier et une cinquantaine de dessins inédits, l’exposition consacrée par le Centre Pompidou à Pierre Paulin propose une traversée de tout l’oeuvre du designer et de quarante années de création.

à l’espace 305

Personna au Quai Branly

Présentation du Quai Branly : Comment l’inanimé devient-il animé ? Comment l’homme instaure-t-il une relation insolite ou intime avec des objets ? Un groupe d’anthropologues s’est penché sur ces questions, à l’heure où notre conception de l’humain vacille et que ses frontières ne cessent d’être repoussées.

Très envie d’aller découvrir cette exposition.
Et quelques photos souvenirs à découvrir… Continuer la lecture de Personna au Quai Branly

Piges : trois articles en préparation

A rendre pour le 2 décembre, numéro 12 du Magazine des Arts :

Exposition Oulipo, la littérature en jeu(x) à la bibliothèque de l’Arsenal :

Présentation de la BnF : L’exposition vise à faire découvrir l’histoire de ce groupe à la fois ancien et toujours actif, en pénétrant les arcanes du fonctionnement collectif et en observant les étapes d’une création aux contours multiples ‒ que des dispositifs interactifs permettront d’expérimenter.

Le fonds Hélène&Edouard Leclerc pour la culture, à Landerneau

L’imagerie, à Lannion